Le Maître-Autel baroque de 1724  (classé monument historique) est en cours de restauration.

 Ce projet est porté par l'association.

Vous pouvez nous aider en envoyant vos dons :

IBAN FR76 1027 8014 2000 0203 1270 121 

Reçu fiscal à partir de 30 Euros

 

 

Fresque murale datant de la fin du XVème siècle,

découverte sous le crépi et abimée par les travaux de siècles suivants.

On devine une Vierge à l'enfant.

Elle restera visible à la chapelle.
Partiellement rénovée par l'entreprise Fischer de Rosheim

Suite aux nombreuses fissures observées ces dernières années, conséquences de l’affaiblissement des fondations, la Communauté de Communes du Canton de Rosheim (CCCR), dans le cadre du Fonds de Valorisation des Sites Touristiques et Naturels, a décidé de réaliser des travaux de restauration et de mise en valeur de la chapelle du Kloesterlé et de son environnement immédiat. Pour concrétiser toutes les opérations rendues nécessaires par l’état de la chapelle, la CCCR s’est entourée de nombreux partenaires afin de créer une réelle dynamique autour de ce projet. Ainsi, en plus de la commune de Mollkirch et des partenaires institutionnels incontournables (la DRAC, la Région Alsace, le Conseil Départemental du Bas-Rhin), sont associés au projet, la Paroisse et l’association des Amis du Kloesterlé. La CCCR s’est, par ailleurs, associée à la Fondation du Patrimoine afin de permettre, à tous ceux qui sont attachés à la sauvegarde de la chapelle, de contribuer directement à cette restauration chiffrée aux environs de 200.000 euros. Il convient de souligner la mobilisation particulière des habitants de Mollkirch et des communes alentours attachés à cet élément du patrimoine local. L'ensemble des travaux a été supervisé par le cabinet d'architecture Burlet-Plan de Rosheim spécialisé dans la conservation du patrimoine. Mario Troestler (Adjoint au Maire) a suivi le chantier pour la commune.

Aujourd’hui on peut mesurer les heureux résultats de cette initiative tant sur le plan patrimonial, archéologique et historique. Le nouveau crépis en pierre-vue laisse apparaître des éléments architecturaux du passé dissimulés jusqu’à présent. A l’intérieur on découvrira les nouvelles teintes, le plafond stuqué de 1720 et les vitraux restaurés. Le regard se portera en particulier sur les vestiges d’une fresque murale du XVème siècle qui fut mise à jour durant le sondage des couches de peinture successives. Elle représente une Vierge à l’enfant. 

 

Vitrail rénové du choeur représentant saint Antoine le Grand

ou Antoine d'Egypte, modèle des ermites.

Réalisation de la maison Ott Frères de Strasbourg posée en 1883.