L'association les Amis du Kloesterlé a été fondée en 2011 à l'initiative de Claude Taglang. Une assemblée constitutive réunit quelques habitants de Mollkirch-Laubenheim qui se soucient de  l'avenir de cette chapelle inscrite en 2014 à l'inventaire des Monuments Historiques. C'est la plus ancienne construction du village. Au même moment un projet de réhabilitation porté par les pouvoirs publics commence à prendre forme. L'association à trois objectifs essentiels : la sauvegarde et l'embellissement de la chapelle, la mise en valeur historique et les animations tant spirituelles que culturelles. Ses principales actions visent à collecter des fonds pour atteindre les buts fixés. Très rapidement le nombre de membres s'étoffe. En 2018 on dénombre près de 80 membres permanents.

 

Fragilisé par l’action du temps qui passe et menacé dans sa stabilité, l’édifice est rénové par des travaux d’envergure (consolidation des fondations, peinture intérieure, crépis, vitraux, clocheton, électricité...) effectués en 2014-2015. Les fouilles archéologiques dirigées à cette occasion confirment les informations des sources écrites qui attestent l'ancienneté du site. L’opération d’un montant de 208.000 euros est supervisée par la Communauté de Communes du Canton de Rosheim qui s’est entourée de nombreux partenaires (Commune de Mollkirch, DRAC, Région Alsace, Conseil Départemental du Bas-Rhin, Les Amis du Kloesterlé, Conseil de Fabrique, Fondation du Patrimoine) afin de créer une réelle dynamique autour du projet. Il est récompensé en 2016 par l'obtention du Premier Prix Régional du Concours les Rubans du Patrimoine. Les actions des Amis du Kloesterlé ont financé 20% des travaux. Il convient de souligner la mobilisation exceptionnelle des habitants de Mollkirch et des communes alentours attachés à cet élément du patrimoine local.

 

La rénovation de l'autel baroque installé par les Jésuites de Molsheim au début du XVIIIème siècle ne figurait pas au programme du chantier mené à bien en 2015. Les Amis du Kloesterlé ont décidé d'entreprendre sa restauration de ce Monument Historique classé en 1975, en accord avec la Commune de Mollkirch et la DRAC. La dégradation des boiseries et le niveau de salissure généralisé ont rendu l'intervention nécessaire afin d'assurer la conservation de l'autel. Grâce à la générosité des donateurs on a pu s'est orienter vers une restitution très proche de l'état d'origine. Le financement dépassant les 25.000 euros est intégralement financé par l'association avec l'aide d'une subvention de la DRAC. Les travaux ont pris fin en août 2018.

 

Aujourd'hui, l'association poursuit sa mission en envisageant la restauration des statues, en proposant des animations et en cherchant à faire connaître le site à un large public. A cet effet, la publication d'un ouvrage est prévue pour la fin de l'année 2019.